Les protagonistes

 

La caverne

Pour un gouffre géant, c'est un gouffre géant. En un mot : mythique. La traversée se termine en apothéose dans la salle géante de la Verna, 240 m de diamètres et 200 m de haut ! On pourrait y emboîtier une quinzaine de fois la cathédrale de Notre-Dame de Paris!!!

 

 

 

 

La mesure en 3D au laser, réalisée au cours du tournage par l'équipe d'ATM 3D (des géomètres spéléo spécialisés dans la mesure en 3D avec un appareil au laser...) de la salle a permis enfin de lever un topographie précise de la salle géante...

Voir leur site :

www.atm3d.com/

 

 

Richard Maire

Richard, dit aussi "le Professeur" explore inlassablement les cavités du monde entier, de la Nouvelle-Guinée à la Chine, de la Patagonie à l'Algérie. Mais il garde une tendresse particulière envers la Pierre Saint-Martin, où il participa à la belle exploration du BU56, avec son alter-ego Jean-François Pernette, un grand gouffre parallèle au réseau de la Pierre Saint-Martin. Son travail de recherche (il est directeur de recherche au CNRS, à Bordeaux) l'a conduit à étudier les sédimentations de la galerie Aranzadi, en compagnie du chercheur belge Yves Quinif, qui leur ont permis de remonter le temps et de définir la date de la création, par effondrement, de la salle géante de la Verna...

C'est le troisième film de Luc-Henri Fage où il appporte sa fougue et sa passion :

  • 1993, "Le gouffre perdu de Papouasie"
  • 2001, "L'expédition Ultima Patagonia"
  • 2005, "A travers la Pierre"

D'autres films et aventures sont programmés... notamment en Patagonie Chilienne, pour 2006.

 

 

Priscilla Telmon

Exploratrice, grand voyageuse, photographe, écrivain-voyageur, elle a réalisé des périples audacieux en Asie Centrale et dans les Himalaya. Le dernier voyage se déroula en 9 mois, seule, sur les pistes piétonnes du Vietnam à Lhassa, sur les traces d'Alexandra David-Néel. Sa pratique de l'escalade et de la montagne l'a aidé pour ce baptême audacieux qu'elle a accepté d'emblée. Elle prépareun documentaire de long métrage sur cette expédition, ainsi qu'un livre (en écriture).
Depuis le tournage, elle co-présente avec Yves Pacalet une émission de marche écologique et philosophique "Le sens de la marche" sur France 5.

Voir son site : www.priscillatelmon.com

 

 

Michel Douat et Joël Danflous

Michel Douat, dit aussi Mickey, est un des piliers incontournables de l'ARSIP, avec son ami Joël Danflous. Mickey participa à l'aventure de la première jonction d'une entrée supérieure (Tête Sauvage) avec le réseau amont de la Pierre Saint-Martin, qui ramena en 1966 le record mondial de profondeur au système (avec -1152 m à l'époque). Leurs connaissances de la Pierre, aussi bien sous terre qu'en surface, aussi bien que les relations qu'ils entretiennent avec les spéléos et les autorités de la région, ont été décisifs dans la réussite du tournage.

Le site de l'ARSIP arsip.free.fr

 

 

l'équipe technique

Images Luc-Henri Fage, seconde caméra Daniel Penez, lumière Serge Caillault, son Patrick Mauroy...

Utilisation de la grue légère (merci à JP Bailly de MC4) sur le lapiaz...

 

 

l'équipe logistique

Enfin la sortie, après 24 heures non stop de progression sous terre... Le tunnel creusé par EDF dans les années 60 permet de sortie au niveau de la Verna, 1058 m plus bas et 10.000 m plus loin que l'entrée, le gouffre SC3...
De gauche à droite, LH Fage, Gérard Casenave (guide), Patrick Mauroy (ingé son), Michel Douat, Joël Danflous, Gaël Hénaut... au centre, Priscilla.

 

 

 

Mille mercis à tous ceux qui ont aidé à la réussite de ce tournage !

 

CONTACT PRESSE : Luc-Henri Fage 06 08 60 10 11 e-mail

ACHETER LE DVD (10€ + port)

 

  Média Vidéo Compagnie, 2 rue Carnot, 51100 Reims tél. 03 26 40 60 30